Hydrocèle testiculaire causes_2

Hydrocèle testiculaire causes_2

Radiographie en ligne de formation continue
pour Radiologic X technologue ray

testiculaire Ultrason & Pathologie des Testicules

— S’il vous plaît noter: *** Les articles sont Gratuit avec l’adhésion ***

Ceci est à la fois une radiologie et échographie continue l’article de l’éducation qui examine Ultrasound des testicules et de la pathologie associée. Les sujets traités comprennent l’anatomie du système reproducteur mâle, aspect échographique des testicules et des présentations pathologiques des troubles testiculaires. Il y a plusieurs raisons les testicules des mâles peuvent avoir besoin d’imagerie tels qu’un hydrocèle ou d’un traumatisme. Des sujets tels que la torsion et les lésions vasculaires qui représentent une urgence médicale et le cancer des testicules sont discutés. Ceci est un article informatif à lire quel que soit votre modalité d’imagerie! Pathologie des testicules est également discuté avec des exemples d’ultrasons.

Auteur. Joseph, Nicholas
Crédits. 0

— S’il vous plaît noter: Cet article est en construction ou dans le processus d’approbation. Il n’y aura pas de crédit disponible pour cet article jusqu’à ce que le processus d’approbation a été achevée. Passer le test pour cet article avant que le processus d’approbation a été achevée ne résultera pas en un crédit complet étant attribué lorsque le processus d’approbation a été achevée. Vous devez passer le test pour cet article après que le processus d’approbation a été complétée afin de recevoir un crédit pour cet article.

Instructions:

  • Vous pouvez lire l’article autant de fois que vous le souhaitez.
  • Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire avant de pouvoir passer le test. Cliquez sur le lien ‘inscription de nouveaux utilisateurs »en haut de la page.
  • Si vous n’êtes pas connecté, vous serez invité à le faire avant de commencer le test.
  • Lorsque vous êtes prêt à tester, cliquez sur le lien «Faites le test» au bas de la page.
  • Votre certificat d’achèvement sera imprimé avec la date à laquelle vous avez terminé avec succès le test de l’article.
  • Si vous avez choisi l’option Pay-As-You-Go, complétant après avoir réussi le test, cliquez sur le lien « Afficher votre compte » pour commencer le processus de commande. Après avoir terminé votre achat, vous serez en mesure d’imprimer votre certificat d’achèvement.
  • Si vous êtes un an ou deux membres de votre annuel CEU complété sera marqué comme PAYE et vous serez en mesure d’imprimer immédiatement ou plus tard votre certificat d’achèvement à votre convenance.
  • Si vous préférez payer ou imprimer votre certificat plus tard, nous allons stocker vos informations d’achèvement. Votre certificat d’achèvement sera imprimé avec la date à laquelle vous avez terminé avec succès le test de l’article. Pour payer ou imprimer connecter plus tard dans le site et cliquez sur le lien «Afficher votre compte ‘pour continuer.

Objectifs:

À la fin le lecteur sera capable de:

  • État la justification image échographique du testicule lorsque l’ischémie traumatique est suspectée.
  • Discuter du développement des hommes contre les gonades femelles comme influencé par X ou Y chromosome.
  • Énumérer les parties anatomiques du système reproducteur mâle et brièvement chaque fonction des pièces.
  • État de l’origine des artères testiculaires et discuter de leur distribution aux testicules.
  • Discuter de l’importance des testicules descendent à travers le canal inguinal dans l’embryon.
  • Discuter pourquoi cryptorchidie est considéré comme un état pathologique avec des effets à long terme.
  • Discuter de l’incidence du cancer du testicule et l’importance de l’imagerie par ultrasons pour grumeaux indolores ou gonflement du scrotum.
  • Discuter de l’importance de l’imagerie par ultrasons et les marqueurs sanguins pour corréler le diagnostic et le traitement du cancer des testicules.
  • État le contenu du cordon spermatique et sa relation avec la production de sperme.
  • Discuter des troubles noncancerous suivants du testicule: hydrocèle, pyelocele, varicocèle, spermatocèle, épididymite, perle du scrotum, et varicocèle.
  • État l’importance d’utiliser Doppler couleur et Doppler pulsé pour indiquer la forme d’onde des navires dans les testicules.
  • Discutez des marqueurs sanguins utilisés pour détecter et gérer le cancer des testicules.
  • Discuter de l’image échographique des lésions non cancéreuses et cancéreuses du testicule.

introduction

Les testicules ont deux fonctions principales de la spermatogenèse (une fonction endocrine), et de l’hormone mâle (androgène) la sécrétion, sa fonction exocrine. Les deux fonctions dépendent d’un bon approvisionnement en sang et les tissus sains. Ischémie de seulement 1-3 heures, par exemple, se traduit par une diminution des changements irréversibles se produisent dans la spermatogenèse et seulement 6-8 heures. Une torsion du testicule due à un traumatisme est une urgence chirurgicale. Comprendre l’importance des hommes anomalies du système de reproduction est également important étant donné que le cancer des testicules est le cancer le plus fréquent chez les hommes âgés entre quinze et trente-cinq ans. L’incidence des tumeurs des cellules germinales mixtes seul est deux à trois cas pour 100.000 hommes par an. Le cancer du testicule représente environ 1 pour cent de tous les cancers chez les hommes aux États-Unis. Environ 8.000 nouveaux cas sont découverts chaque année et environ 390 hommes meurent d’un cancer des testicules chaque année. cancer du testicule se produit le plus souvent chez les mâles blancs entre 20 et 39. âges Cette maladie est particulièrement difficile pour les hommes émotionnellement à cause du jeune âge de ses victimes, et le cancer des testicules est le cancer le plus fréquent chez les hommes âgés de 15 à 35. Pour des raisons inconnues et les âges , le taux d’occurrence a doublé chez les hommes blancs au cours de la dernière décennie. Il y a une différence raciale en ce que les hommes noirs ne sont pas aussi fréquemment touchées par le cancer des testicules. Les hommes blancs sont cinq fois plus susceptibles d’avoir un cancer du testicule que les hommes noirs. La raison de cette différence est encore inconnue. Les facteurs de risque pour le cancer du testicule comprennent la cryptorchidie, le cancer des testicules avant, l’âge, la race, et certaines professions. Lorsque les testicules ne descendent pas de l’abdomen au scrotum avant la naissance, la condition est appelée cryptorchidie. Cryptorchism augmente le risque de développer un cancer des testicules d’un facteur 10 à 20. Environ 10% des cancers des testicules semblent avoir une base génétique, donc un père ou un frère ayant un cancer des testicules devrait être un avertissement précoce pour dépister d’autres hommes de la famille. Syndrome de Klinefelter, une condition d’un mâle ayant un chromosome X supplémentaire peut être une cause de stérilité, un développement anormal des testicules, et le risque de développer des tumeurs des cellules germinales. travailleurs de pesticides, les travailleurs du cuir, les mineurs et les travailleurs du pétrole ont légèrement augmenté le risque, comme les personnes atteintes du virus de l’immunodéficience humaine (VIH). Il est un mythe que la vasectomie est une cause de cancer des testicules chez les mâles.

Les mâles ont peu de connaissances testiculaire auto-examen, ce qui en fait un outil de dépistage mal pratiqué au mieux. Un grand nombre de ces cancers présentent sous forme de masses non douloureuses, de sorte que les symptômes ne parviennent pas à une signification clinique précoce de la maladie. En outre, de nombreux laïcs ne savent pas que l’échographie et le sang des marqueurs peuvent être utilisés pour détecter la maladie et gérer les traitements. Cet article de l’éducation de radiologie continue est écrit pour accroître la sensibilisation du public et la sensibilisation de tous les radiographes et échographistes du potentiel diagnostique de l’échographie dans le diagnostic de la maladie des testicules.

Embryologie du développement masculin

Le système reproducteur mâle est classiquement divisé en quatre parties fonctionnelles distinctes. Ces pièces sont embryologique et fonctionnellement distinctes. Ils sont les testicules, le système à deux paires de conduits, plusieurs glandes exocrines, et le pénis pour la copulation. Le système génital chez l’homme est directement due au sperme compliment génétique déterminée à la conception. Les femelles reçoivent un chromosome X à la fécondation, et le mâle reçoit un chromosome Y. Pendant la gestation, les premiers stades du développement des organes génitaux sont similaires et sont appelés le stade indifférent du développement sexuel. A propos de la septième semaine de gestation sexe et les caractéristiques morphologiques commencent à se développer. Cependant, à ce stade précoce de la différenciation entre les sexes de développement ne se voit pas en utilisant des ultrasons. Les premières étapes du développement de la gonade mâle dépendent du fort effet testiculaire formation du chromosome Y. La présence du chromosome Y, est responsable du développement des testicules. En l’absence soit du chromosome Y causera le fœtus de sexe féminin. sexualisation des femmes est affectée par la présence ou l’absence du complément de gènes du chromosome X. En d’autres termes, l’absence de Y complément produit du sexe féminin. le développement des testicules dépend des effets androgènes et en particulier la testostérone. Le développement de l’albuginée est le premier marqueur de diagnostic embryonnaire de développement testiculaire. Une fois qu’il apparaît d’autres structures telles que les tubules séminifères, recti tubli et rete testis se développer. Mesenchyme (cellules indifférenciées) entourant les tubules séminifères devient Leydig cellule qui sécrètent la testostérone. À ce stade, la différenciation mâle du système mâle conduit de reproduction commence, ce qui nécessite la suppression du développement féminin. Parfois, l’échographie peut révéler le sexe du foetus, mais seulement au bout d’environ 18 à 20 semaines. Bien sûr, le fœtus doit être en bonne position pour l’affichage de la zone génitale externe lors de l’examen échographique.

Les testicules en développement sécrètent des hormones trois importantes: la testostérone, génitale conduit inducteurs et substances suppresseurs des conduits paramésonéphriques. Ok, donc cela peut être un peu déroutant pour expliquer pourquoi nous discutons ce. Le point est ceci; le système reproducteur mâle nécessite un contrôle hormonal et à la répression du développement féminin. le développement des femmes est pas contrôlée par des hormones et ne nécessite pas la suppression du développement des hommes. Au stade indifférent (sept premières semaines) l’embryon a deux paires de conduits de sexe. Les conduits mésonéphriques (également appelés canaux de Wolff), qui est le système de conduit mâle, et le paramésonéphrotique, les conduits (aussi appelés conduits mullériennes) qui forment les conduits reproducteurs féminins sont présents. Ainsi, les testicules produisent la testostérone en voie de développement pour promouvoir le développement de canal mésonéphrotique, ou le système reproducteur masculin. La testostérone a également supprimé le développement paramésonéphrotique, se terminant le développement du système reproducteur féminin dans l’embryon mâle.

Anatomie et physiologie du scrotum Imaging

Les gonades mâles sont appelés les testicules. Ceux-ci sont couplés les organes qui se trouvent dans le sac scrotal et sont responsables de la production de spermatozoïdes, des gamètes mâles et hormones mâles. Le scrotum contient les deux testicules, l’épididyme, une partie des deux canaux déférents, et certains tissus embryonnaires résiduels entourés par la tunica vaginalis viscérale. Le sac scrotal contient également l’albuginée et le muscle dartos et une partie des muscles crémasters à l’intérieur du cordon spermatique. Chaque testicule a un système de conduit pour transporter les spermatozoïdes, qui se compose des efférents proximales, épididyme, émissaires déférent et canaux éjaculateurs. Le système de conduit est essentiel en ce qu’il stocke et spermatozoïde les libérer dans l’urètre pendant la copulation. Spermatozoïde nécessite un environnement fluide pour faciliter le mouvement à travers le système de canalisation qu’ils autopropulsion à l’aide d’un seul flagelle dans le système reproducteur femelle pour atteindre un ovule (gamète femelle). Trois des cinq glandes du système reproducteur mâle fournissent la fraction liquide qui lubrifie le sperme et appuient leur besoin d’énergie nutritionnelle. Ces glandes sont les deux vésicules séminales et les glandes de la prostate. Ce sont des glandes exocrines ayant des canaux à travers lesquels sécréter leurs produits. Deux glandes accessoires, les glandes de Cowper (également appelées glandes cowpers), ajouter une substance liquide qui prépare l’urètre pour transporter le sperme. Les bons et les testicules gauche artères sont la principale source de sang aux testicules. Ils proviennent de l’aorte juste au-dessous des artères rénales. Ils passent par le canal inguinal contenu dans le cordon spermatique. Chaque artère testiculaire transperce l’albuginée le long du testicule postéro pour alimenter les testicules, les ganglions lymphatiques iliaques, une partie de chaque uretère, et une partie du muscle crémaster. L’artère crémastérien accompagne le cordon spermatique et les fournit et le muscle crémaster. Le différentiel et les artères crémaster anastomosent avec l’artère testiculaire.

Ce dessin très schématique montre certaines parties du système reproducteur masculin. Démontrées sont les testicules, épididyme, canal déférent, les vésicules séminales, et de l’urètre. La relation entre les testicules et le canal déférent à la glande de la prostate et de la vessie est également démontrée.

Testicules et accessoires Orgues

Les testicules adultes sont appairés organes reproducteurs pesant environ 10 à 14 grammes chacun et mesurant environ 4 cm de longueur et 2,5 cm de diamètre. Chaque testiculaire embryonnaire doit descendre de son emplacement abdomen postérieur à travers les canaux inguinaux situés dans l’abdomen antérieur. Les testicules commencent leur migration vers le scrotum à environ la vingt-huitième semaine durant 2 ou 3 jours. A propos de la semaine 32, les testicules sont complètement descendus dans le scrotum à 97 pour cent des hommes et peu de temps après la naissance pour le reste de trois pour cent. Pour les 3 pour cent des hommes à terme qui peuvent avoir un cryptorchidie, ils devraient terminer la migration dans la première année après la gestation. Cryptorchidie, le terme médical pour cryptorchidie, est un état pathologique chez les nouveau-nés et nécessite une attention médicale ou chirurgicale lorsqu’elle persiste. Si les deux testicules sont cryptorchidie spermatogenèse échoue et l’individu sera stérile. Gauche inconnue et non traitée il existe une association forte entre une cryptorchidie et le cancer des testicules plus tard dans la vie. Selon les estimations, il y a 10 à 40 fois plus grand risque d’une tumeur maligne avec cryptorchidie. Le plus élevé dans l’abdomen, le testicule réside plus le risque, et si les deux sont cryptorchidie contre seulement une cryptorchidie. En descendant à travers le canal inguinal chaque testis apporte système de ses canaux, le sang et les vaisseaux lymphatiques et les nerfs le long d’une couche d’investissement du péritoine. Cette couche de péritoine appelé le processus vaginalis, qui forme le canal inguinal. Le canal inguinal primitive est étroitement apposed autour du canal déférent enfermant. Le canal inguinal reste un point faible où hernies de l’intestin se produit avec la fréquence relative chez les hommes tout au long de la vie.

Une fonction primaire des testicules est la production de gamètes mâles (spermatogenèse) et leur développement en spermatozoïdes mobiles (de spermiogenèse). L’albuginée se prolonge dans le testis cloisonner dans environ 250 lobules. Chaque lobule a 2-3 tubules séminifères contournés où le sperme est produit. Dans les tubules séminifères enroulés emballés gamètes différents stades de développement de peut être vu sur une section mince histologique. Le processus implique la division de la réduction du complément humain du gène par un procédé appelé méiose. La méiose est un processus très efficace produisant des milliers de spermatozoïdes chaque seconde chez les hommes en bonne santé. Plus de 100 millions de spermatozoïdes sont produits chaque jour dans un testicule fertile en bonne santé. De la méiose à la pleine maturation est d’environ deux mois. cellules nourricières spéciales appelées cellules de Sertoli sont disposées circonférentiellement autour des tubules séminifères formant des jonctions serrées qui créent une barrière hémato-testiculaire. La structure protège le développement des spermatozoïdes de la destruction auto-immune des spermatozoïdes. Les cellules de Sertoli fournissent également la nourriture à spermatogonies et de participer à leur développement.

Sperm (dessin de gauche) sont produits dans le testicule et mûri dans l’épididyme. Plus de 100 millions de spermatozoïdes sont produits par jour chez les individus sains. Les spermatozoïdes sont les gamètes mâles qui fertiliser un ovule (micrographie électronique à droite).

Les tubules séminifères se rassemblent sur le testis médiastin et sont continues avec les canaux efférents qui relient les testicules à la tête de l’épididyme. Flagelles qui tapissent l’intérieur du rete testis aide conduite spermatozoïde vers l’épididyme où ils sont stockés. Spermatozoïdes à ce stade n’a pas acquis leurs queues pour provoquer l’auto-mobilité. Les épididymes sont appariés organes tubulaires décrits comme une structure en forme de virgule le long de la surface supérieure et postérolatérale de chaque testicule. Spiralées il est d’environ vingt pieds de long; ses parties nommées sont la tête, le corps et la queue. Spermatozoïdes entrer dans la tête de l’épididyme à travers les rete testis. Ils sont développés et stockés dans le corps de l’épididyme, où ils arrivent à maturité avant de quitter la queue, qui est continue avec le canal déférent. Comme nous l’avons dit, le canal déférent se trouve dans le cordon spermatique. Sa fonction est de mener des spermatozoïdes de l’épididyme à l’urètre.

Nous devons distinguer entre les testicules et le scrotum. Scrotum est le sac suspendu à la base postérieure du pénis. Les testicules se trouvent dans le scrotum et sont protégés par elle. Scrotum régule la position des testicules au corps d’une fonction qui régule la température du testicule. La spermatogenèse est affectée par la température et est involontairement contrôlée par les dartos et les muscles crémaster. Le muscle dartos est une couche de muscle lisse dans les tissus sous-cutanés du scrotum. La température optimale pour la spermatogenèse est légèrement plus froide que la température interne du corps, idéalement environ 96 degrés Fahrenheit. Lorsque la température des testicules tombe en dessous de la spermatogenèse idéal pour les Dartos contraction du muscle diminuant la surface du scrotum disponible pour libérer la chaleur. Un aspect plissé du scrotum confirme la fonction scrotum. Lorsque la température des testicules est supérieure à la température corporelle de base, le muscle dartos se détend pour augmenter la surface de la peau pour libérer la chaleur disponible. Le muscle crémastérien est reliée à la testiculaire à l’intérieur du cordon spermatique et régule la température du testicule en abaissant et élevant par rapport au bassin. Scrotum est subdivisé en deux compartiments longitudinaux séparés par un tissu fibreux appelé la cloison scrotale. Il est le plus apparent le long de la crête médiane appelée le raphé du scrotum.

Scrotum est divisé en deux compartiments séparés par le raphé septale (SR). Compartimentation prévient les infections d’un côté de passer au testicule opposé. Dans la plupart des cas de pathologie telle qu’une hydrocèle n’affectera un côté des testicules en raison de cette séparation anatomique.

Autour du testicule est une couche d’encapsulation de péritoine appelée l’albuginée. L’albuginée est un tissu conjonctif fibreux épais, qui est blanc sur la dissection d’où son nom. En arrière, il est en continuité avec les cloisons qui divisent le testicule dans environ 250 lobules. Le testicule reste dans le sac scrotal soutenu par la tunique vaginale, qui contient un film mince de liquide séreux entre ses couches. Deux couches histologiques sont vues composant la tunique vaginale. La couche de la tunique vaginale qui entoure le testicule est appelée couche pariétale. Il y a une séparation de la couche pariétale externe par la cavité remplie de fluide séreux entourant chaque testicule. Le fluide séreux réduit le frottement provoqué par le mouvement du scrotum. La vaginale est fixée à la paroi postérieure du testicule empêchant chaque testicule de rotation dans le scrotum. Une tunique vaginale déchiré ou fixation mal développée de la tunique vaginale peut entraîner une torsion du testicule.

Comme les testicules descendent l’abdomen, il devient entouré par une cavité séreuse qui pousse la couche viscérale de la tunique vaginale contre l’albuginée et testiculaire. La couche externe de la cavité nouvellement formé devient le feuillet pariétal de la tunique vaginale. Migration des testicules est à travers le canal inguinal dans le scrotum.

Ce dessin illustre la structure histologique du testicule. Le tunica vaginalis viscérale entoure le testicule. La tunique vaginale est un sac rempli de fluide entourant le testicule. Les tubules séminifères sont également démontrées; ils produisent des spermatozoïdes par un processus appelé spermatogenèse. Le rete testis et de l’épididyme sont également présentés dans les rapports anatomiques au testicule.

Dans le tubules séminifères spermatozoïde sont produits. Ceci est où gamétogenèse a lieu à travers un processus de la méiose. Ce processus est unique aux cellules germinales qui réduisent le complément génétique des spermatozoïdes à haploïdes. Les cellules germinales appelées spermatogonies produisent gamètes haploïdes par divisions méiotiques. les résultats de la méiose dans la production de quatre gamètes haploïdes appelé spermatides, qui prend environ trois semaines chez les mâles. Ces gamètes sont ensuite développés dans un processus appelé spermiogenèse (qui dure environ 5 semaines) dans laquelle spermatides deviennent mobiles. Dans les tubules séminifères gamètes se trouvent à différents stades de la spermatogenèse et la spermiogenèse. Le rete testis (alias médiastin testiculaire) propulse la maturation du sperme dans l’épididyme, où ils développent davantage leurs queues pour la pleine motilité.

Environ 12 conduits appelés les efférents ductus conduisent les spermatozoïdes des testicules rete à la tête de l’épididyme. Parce que les spermatozoïdes ne sont toujours pas acquis leurs queues et, par conséquent, ne sont pas mobiles la voie est bordée de cils et des flagelles de les brosser distalement dans l’épididyme. L’épididyme est une structure tubulaire en forme de virgule longue résultant de l’aspect postéro-latéral du testicule et court le long de la longueur des testicules. Il se compose d’une tête qui se trouve un peu à la surface supérieure des testicules. La tête de l’épididyme reçoit les spermatozoïdes à partir des tubules séminifères. Les parties de l’épididyme sont la tête proximale, le corps (composé de nombreux conduits alambiquées où spermatides sont stockés), et la queue, qui est continue avec le canal déférent. Les déférent mène spermes au canal éjaculateur où ils sont expulsés dans l’urètre pendant la copulation.

Le cordon spermatique est un terme faisant référence à la couverture qui entoure ces structures qui passent à travers l’anneau inguinal avec les testicules pendant leur descente. Ces structures sont les canaux déférents, artère testiculaire, artère crémastérien, les vaisseaux lymphatiques, veines, artères du canal déférent, et les vestiges du processus vaginalis. Ces structures peuvent présenter des symptômes de torsion lorsque le cordon est enchevêtré ou entortillé. Le cordon spermatique suspend les testicules dans le scrotum; il contient de nombreuses structures du système reproducteur masculin. Structures trouvé dans le cordon spermatique comprennent le canal déférent, artère testiculaire, artère du canal déférent, artère testiculaire, artère crémastérien, pampiniforme plexus, nerfs sympathique et parasympathique, les nerfs moteurs, et des vaisseaux lymphatiques. L’artère testiculaire fournit l’alimentation principale du sang vers les testicules et de l’épididyme, alors que son artère alimente le canal déférent. L’artère crémastérien rejoint l’artère testiculaire juste avant son entrée dans le testicule, mais d’abord il fournit le muscle crémaster et revêtements du cordon spermatique.

Environ 12 veines drainent les testicules en formant un réseau anastomotique appelé le plexus pampiniforme. Le plexus se trouve le long de la surface postérieure des testicules. Il est la partie importante du cordon spermatique formant un plexus de vigne comme une spirale couvrant les canaux déférents et les artères dans le cordon. Elle se termine dans la veine testiculaire. Ces veines peuvent être bloquées provoquant un varicocèle douloureux des testicules.

L’échographie de la Testicules

Une échographie testiculaire est la modalité d’imagerie primaire utilisée pour détecter et diagnostiquer scrotum et des anomalies testiculaires. Les testicules sont souvent imagées quand un patient se plaint de douleurs testiculaires ou gonflement du scrotum. Le médecin ou le patient peut ressentir une boule dans le scrotum ou d’un traumatisme impliquant des testicules est aussi des raisons pour effectuer l’imagerie par ultrasons. L’utilisation de transducteurs haute fréquence peut détecter la masse intrascrotale avec près de 100 pour cent de précision. En outre, l’analyse peut démontrer la plupart des parties du système reproducteur masculin, y compris les testicules, le médiastin des testicules, des testicules, de l’épididyme, rete glande de la prostate, et la circulation sanguine des testicules. Conditions comme l’inflammation du scrotum, testicules et spermatique torsion du cordon, cryptorchidie, et le débit sanguin anormal est démontré avec précision par ultrasons. Messes dans le scrotum peut être démontrée avec des ultrasons. En général, une masse trouvée dans le scrotum, mais à l’extérieur du testicule sera non cancéreuses ou bénignes tandis que celles à l’intérieur des testicules sont, à quelques exceptions cancéreuses.

Connaissant la texture typique des testicules est important pour l’échographiste. Le testicule normal apparaît homogène à ultrasons d’écho avec une texture semblable à la glande thyroïde. Il apparaît également encapsulé dû cette présentation à l’anneau hypoéchogène, qui est la tunique vaginale. La couche viscérale de la tunique vaginale est vu apposed contre le testicule, séparé de la tunica vaginalis pariétale par un liquide séreux mince. L’albuginée est un revêtement blanc dense du testicule; la couche viscérale de la tunique vaginale couvre l’albuginée. La tunique vaginale peut être vu à l’échographie comme une bande hypoéchogène dense entourant le testicule.

Cette image ultrasonore à travers la partie médiane d’un testicule montre l’aspect homogène du testicule. Notez l’anneau hypoéchogène mince de tissu fibreux entourant le testicule lui donnant une apparence encapsulé. Cet anneau est le tunica vaginalis (flèche blanche), qui contient une petite quantité de fluide entre ses couches (viscérales et pariétales Tunica).

Cette image échographique longitudinale du testicule droit (image de gauche) montre la présentation homogène du testicule normal. Encore une fois noter l’apparition encapsulé du testicule dans le scrotum. La texture du testicule est similaire à la glande thyroïde (image de droite).

Afin de faire un diagnostic échographique l’anatomie du testicule et du scrotum doit être démontrée. L’échographie peut différencier extra-testiculaire de masses intratesticulaires et inhomogénéité dans le testicule. Normalement, le testicule est homogène, donc aucun résultat inhomogène sur l’échographie sont considérés comme anormaux jusqu’à preuve du contraire. L’échographiste doit démontrer le médiastin du testicule, rete testis, tête de l’épididyme (corps et de la queue avec hydrocèle) et testiculaire. Le médiastin du testicule apparaît comme une bande linéaire échogène sur les images longitudinales du testicule. Le rete testis est hypoéchogène ou est une zone kystique cloisonné près de la tête de l’épididyme.

Cette section longitudinale à travers le testicule droit démontre la testis mediastinium. Ceci est la zone où les nerfs et les vaisseaux sanguins entrent dans le testicule. Notez qu’il est un groupe linéaire échogène (flèche blanche).

Cette image ultrasonore prise avec le transducteur dans le plan transversal montre le rete testis. Notez la zone hypoéchogène à la flèche ayant un aspect cloisonné, le rete testis.

Si possible, l’ensemble épididyme doit être démontrée dans le cadre de l’échographie testiculaire. La tête de l’épididyme est facilement visualisées avec des ultrasons, tandis que le corps et la queue sont un peu plus difficile de voir quand une taille normale et le calibre. Le corps et la queue est le plus souvent démontré lorsqu’il est entouré par le fluide comme dans une hydrocèle. L’épididyme se distingue du testicule par elle étant isoéchogène ou légèrement plus échogène que le testicule. Le échostructure semble grossier par rapport au testicule adjacent.

Cette image de l’échographie montre la tête de l’épididyme (flèche blanche) à côté du testicule. Par rapport au testicule normal l’épididyme est normalement isoéchogène ou légèrement plus échogène. Remarquez la composition grossière de l’épididyme par rapport à l’échostructure du testicule. Le contour de l’épididyme sur la partie supérieure du testicule peut être vu sur l’image ultrasonore sur la droite.

Ces deux images ultrasonores montrent la tête de l’épididyme. La tête de l’épididyme est grossière en apparence par rapport à l’échostructure homogène du testicule vu dans l’image sur la droite. La flèche blanche dans l’image gauche d’une vue longitudinale des points épididyme gauche à la tête.

Ces deux images ultrasonores sont des sélections à partir d’une analyse de l’épididyme. Démontrée est le corps (image de gauche) et la queue (image de droite) de l’épididyme. La structure grossière de l’épididyme est due à son système à long contourné fort de tubules qui stockent le sperme. Démonstration de la tête, le corps et la queue de l’épididyme fait partie de la séquence d’imagerie par ultrasons pour le scrotum et de balayage des testicules.

Comme nous l’avons dit, trois navires, le différentiel, crémastérien, et les artères testiculaires fournissent le sang des testicules. imagerie Doppler par ultrasons est une technique pour mettre en évidence le flux sanguin vers les testicules et de l’épididyme. Les images acquises au plus tôt suspicion d’ischémie réalise l’efficacité maximale d’imagerie Doppler pour le diagnostic de l’ischémie. L’efficacité diminue à mesure que l’inflammation du scrotum réactive se produit dans des conditions telles que la torsion. Il est important pour l’échographiste de connaître l’apparition d’une forme d’onde caractéristique Doppler pour le flux sanguin vers les testicules. Typiquement, la forme d’onde artérielle Doppler aura une faible impédance de l’artère testiculaire et une grande quantité de flux de fin de diastole dans l’artère. Le différentiel et les artères crémaster sont dans le cordon spermatique et devraient montrer une forme d’onde de haute résistance et une absence de flux diastolique.

Ces deux images ultrasonores transversales démontrent le flux sanguin normal dans le testicule gauche. L’image de l’échographie gauche montre une zone à travers le testicule milieu sans Doppler couleur; l’image de droite montre le flux sanguin vers le transducteur (rouge) et écouler du transducteur (bleu).

La forme d’onde Doppler pour chaque navire peut ajouter de la valeur, surtout quand les varices présentes sur le scan. En outre, l’imagerie de forme d’onde peut aider à déterminer les conditions hyperémiques qui se produisent avec des modifications inflammatoires. Doppler couleur (CD) est une technique d’imagerie qui permet à l’échographiste de démontrer les images du flux sanguin de couleur placé sur temps réel des images en mode B. Rouge est alloué pour l’écoulement vers le transducteur et le bleu est alloué pour l’écoulement de sang à partir du transducteur. Pour mesurer ce type de navire est en démonstration Doppler pulsé (PWD) est utile. la technique Doppler à ondes pulsées peut être utilisée pour déterminer si un récipient est artérielle ou veineuse, en observant le motif de forme d’onde pour le signal étant soit au-dessus ou au-dessous de la ligne de base. Haute résistance montre pic systolique élevée et faible débit diastolique. Faible résistance montre un double flux ou biphasique systolique et diastolique débit élevé.

Ces deux images échographiques montrent un diagramme de flux sanguin normal dans le testicule. La gauche est une image longitudinale et le droit est une image transversale à travers le testicule droit du même patient. Comparez cette forme d’onde avec des images ultérieures de pathologies du testicule pour une meilleure appréciation de ce qui est démontré.

Ces deux images ultrasonores montrent des formes d’onde observées avec Doppler couleur et Doppler pulsé. Le signal d’onde de pouls vu du testicule droit (photo de gauche) montre un récipient avec un écoulement loin du transducteur (flèche blanche). Sur la droite est un signal d’image échographique montrant Doppler dans un récipient dans le testicule gauche ayant le flux sanguin vers le transducteur.

Circulation sanguine Waveform pour le Testicules

  • artère diferential: haute résistance
  • artère crémastérien: haute résistance
  • artère testiculaire: faible résistance

Ultrasound Pathologie du scrotum et Testicules

Numériser le scrotum et les testicules nécessite l’échographiste d’être informés des résultats différents types et conditions pathologiques. Parmi les résultats, le technologue doit être habile dans la démonstration de l’hydrocèle, hematocele et pyocele, spermatocèle, épididyme kyste, épididymite, varicocèle, torsion, et de perles scrotum. Il existe d’autres pathologies du testicule et du scrotum trop qui sont diagnostiqués en utilisant des ultrasons et garantissez discussion.

Une hydrocèle est une accumulation de liquide dans la tunique vaginale. Il est une cause fréquente d’un élargissement du scrotum indolore. fluide séreux peut recueillir dans la tunique vaginale de plusieurs conditions. Ceux-ci comprennent l’infection, l’insuffisance cardiaque congestive, oedème systémique, une maladie rénale, une tumeur testiculaire, blessure, idiopathique, ou l’échec du processus vaginalis de fermer complètement à la naissance. Une collection de fluide partout dans les processus vaginalis après la naissance est considérée comme une hydrocèle. Le fluide dans un hydrocèle à la naissance est habituellement de la cavité péritonéale et absorbe moins d’un an. Blessure ou inflammation de l’épididyme peuvent aussi causer des hydrocèle chez les enfants et les adultes. Le sac scrotum peut agrandir considérablement et être confondu par le patient pour l’élargissement des testicules. Un test simple lampe de poche dans laquelle la lumière est utilisée pour transillumination le scrotum va révéler un sac rempli de liquide avec testis opaque de taille normale. L’échographie montre habituellement une hydrocèle comme un fluide complètement anéchoïque. Il est mieux vu dans l’approche latérale et antérieure ..

L’image de l’échographie sur la gauche montre une tunique vaginale normale entourant le testicule. Sur la droite, le testicule gauche est entouré par une hydrocèle. Notez la couche pariétale de la tunique vaginale apposed au testicule et le grand espace fluide rempli et la couche pariétale. Ceci est un grand hydrocèle, qui est seulement partiellement démontrée sur ce point de vue.

Ces deux images longitudinales du testicule et du scrotum montrent une accumulation étendue de fluide. L’hydrocèle est complètement anéchoïque, qui est de savoir comment hydrocèles apparaissent sur les images échographiques.

Hydrocèle peut être très grandes collections fluides qui rendent difficile pour le médecin de palper les testicules. L’échographie est utilisée pour localiser les testicules afin que l’aspiration de l’hydrocèle peut être effectuée en toute sécurité sans ponction du testicule.

Hydrocèles sont liquide clair séreuse et, par conséquent, anéchoïque. Sang dans la tunique vaginale est appelé hematocele. Un hematocele est causée par un traumatisme direct à la torsion testiculaire ou conduisant à suffusion hémorragique, ou l’invasion par la tumeur provoquant une hydrohematocele. Un pyelocele est pus dans la tunique vaginale. Le sang et du pus dans le sac scrotal causent fréquemment la douleur. Éléphantiasis, une maladie provoquant une obstruction lymphatique peut causer le liquide lymphatique s’accumuler dans le tunica vaginalis (chylocèle). À l’échographie, pyelocele et hematocele contiennent septations internes et loculations fluides. Le fluide est retiré d’un hydrocèle en utilisant une procédure dite aspiration stérile. Un trocart et la canule sont insérés dans le scrotum et le liquide est enlevé. Un grand hydrocèle peut compresser le testicule, de sorte que cette procédure donne un soulagement immédiat. Lorsque le tableau clinique est telle que le médecin ne peut pas palper l’échographie testiculaire est utilisé pour localiser le testicule et mesurer sa taille, ainsi que d’évaluer le débit sanguin dans le testicule avant la vidange.

Passer l’examen!

RELATED POSTS

  • Inguinale – Chirurgie testiculaire, réparation hydrocèle bilatérale.

    Inguinal Chirurgie testiculaire – Hydrocèle Le scrotum et les testicules peuvent causer une variété de problèmes. Certains de ces problèmes ont besoin d’une intervention chirurgicale; d’autres…

  • Hydrocèle testiculaire causes_9

    Cyberfriends: L’aide que vous cherchez est probablement ici. Ce site ne collecte aucune information. Si vous e-mail moi, ni votre adresse e-mail, ni aucune autre information ne sera jamais…

  • Hydrocèle testiculaire causes_4

    Le Primer cancer du testicule Commençons par quelques faits rapides: Le cancer du testicule (TC) est le type le plus commun de cancer affectant les hommes entre les âges de 15 et 35 ans – mais…

  • hydrocèle testiculaire, vidéo hydrocèle.

    WIKIPEDIA ARTICLE UNE hydrocèle testiculaire est une accumulation de liquide clair dans la tunique vaginale. le plus interne des membranes contenant un testicule. Une hydrocèle primaire…

  • traitement hydrocèle dans adults_7

    Conditions scrotum Traitements UK Specialist Conditions scrotum Le scrotum est un sac lâche qui contient les 2 testicules. Les deux testicules sont fixés à une structure analogue à un cordon…

  • Information pour undertanding testiculaire …

    Comprendre le cancer testiculaire le cancer des testicules ou le cancer du testicule se produit lorsque les cellules cancéreuses se forment dans une ou les deux testicules. Ces cellules…

Laisser un commentaire