Isoprinosine acheter, buy._1 isoprinosine

Isoprinosine acheter, buy._1 isoprinosine

Imunovir examen article

Le corps humain est constitué de réponses immunitaires complexes qui protègent le corps de différents agents pathogènes comme les virus, les bactéries et les champignons.

Le corps a un système immunitaire qui le protège contre les différentes maladies causées par des pathogènes tels que les bactéries, les champignons et les virus. Cependant, un faible système immunitaire rend le corps vulnérable à des attaques de pathogènes qui est souvent causé par trop de stress ou le manque de nourriture appropriée. Faible immunité est souvent accompagnée par les symptômes d’infections chroniques, souvent rhume et la grippe. En ce qui concerne l’infection chronique, une personne avec une faible immunité éprouve souvent l’herpès génital, les verrues, l’hépatite et même le VIH / SIDA.

Imunovir (Isoprinosine) est un nucleoside qui a une capacité immunomodulatrice du type potentialisateur qui peut améliorer le système immunitaire. Il contient Isoprinosine qui est un précurseur de inosine- adenosine- qui est une molécule qui joue différents rôles de soutien dans le corps, tels que la libération de l’insuline, le métabolisme de l’oxygène et elle facilite également l’utilisation des glucides par le cœur. Isoprinosine est dérivé de levure de bière, ainsi que les abats, y compris les reins et le foie (Hicks et Kelly, 1997).

Imunovir (Isoprinosine) est également connu et commercialisé avec d’autres noms tels que Viruxan, Virimun et Prinosine. Il est possible d’utiliser le médicament pour stimuler l’immunité et de traiter différentes infections virales, y compris l’hépatite, la grippe et peut-être le VIH / SIDA, mais il est approuvé principalement pour traiter le virus causant les verrues génitales et l’herpès simplex. Bien que cela n’a pas d’effet direct dans le traitement du cancer, il a été considéré comme un adjuvant recommandé pour le traitement du cancer et le SIDA. En fait, il y a eu plus de 60 articles depuis le début des années 70 qui se rapporte à l’efficacité dans l’amélioration du bien-être des patients atteints de cancer et le sida. Le médicament est commercialisé au Canada et en Europe, mais n’a pas été entièrement approuvé par la FDA aux Etats-Unis.

La prise de Imunovir (Isoprinosine) peut stimuler le système immunitaire de la personne. Pour comprendre son action, il est important de comprendre les bases de la réponse immunitaire de bodys humains. Le corps humain a deux types de lymphocytes qui incluent les cellules B qui réalisent la réponse immunitaire humorale et les lymphocytes T qui sont responsables de la réponse immunitaire cellulaire médiation du corps. Ces lymphocytes sont équipés de récepteurs d’antigènes qui reconnaissent les antigènes et les attaques étrangères qui peuvent constituer une menace pour le corps. En raison du stress et d’autres facteurs, le nombre de ces lymphocytes diminue et cela fournit l’avenue pour les agents pathogènes pour attaquer l’immunité du corps. Bien que Imunovir (Isoprinosine) n’a chaud propriétés antivirales directs, ce qu’elle fait est que cela améliore les différents aspects du système immunitaire afin de traiter l’infection virale. Cependant, il y a des études qui Imunovir (Isoprinosine) a une activité directe contre les agents pathogènes viraux bien qu’il soit non antigénique. Imunovir (Isoprinosine) réduit l’intensité des symptômes de maladies et il réduit également la durée de l’infection. Sur études en cours ont noté que, Imunovir (Isoprinosine) peut augmenter les cellules tueuses naturelles (NK) tout en corrigeant les déséquilibres des cellules T auxiliaires dans le corps hosts.

Dans l’étude de Mohanty et Scott (1986), ils ont découvert que Imunovir (Isoprinosine) était efficace dans le traitement des lésions causées par des verrues génitales. Le taux de traitement des verrues génitales avec Imunovir (Isoprinosine) de réussite était de 41% à 94%. En outre, le médicament est également capable d’augmenter les lymphocytes B dans le corps des patients par autant que 21%. Dans une autre étude menée par Hicks et Kelly (1997), ils ont découvert que Isoprinosine peut stimuler la production de lymphocytes B ainsi que d’augmenter l’IgG (immunoglobuline G) qui est un autre anticorps qui protège le corps contre toute attaque de pathogènes. Les résultats de l’étude de Hicks et Kelly (1997) ont soutenu les constatations faites par Mohanty et Scott. D’autre part, dans l’étude des Dix-Wen et Weinstein (1973), ils ont pu constater que l’activité antivirale de Isoprinosine est à la fois efficace in vitro et in vivo.

Avant (bleu) et après les résultats (blanc) d’IgG après traitement de Imunovir (Isoprinosine).

Imunovir (Isoprinosine) en tant que traitement d’autres maladies virales

Imunovir (isoprinosine) est non seulement utilisé pour traiter les verrues génitales, mais il est également utilisé pour traiter d’autres infections virales telles que la subaiguë sclérosante subaiguë (SSPE). Ceci est une encéphalite rare encore chronique qui est débilitante et mortelle qui affecte le cerveau. L’agent occasionnel est un virus qui est similaire à Rubéole qui provoque la rougeole. Dans l’étude menée par Huttenlocher et Mattson (1979), ils ont effectué un traitement de Isoprinosine 15 patients souffrant de SSPE. Le traitement par le médicament a permis aux patients qui ont montré une réduction des symptômes graves 33% chez les patients. Les patients qui ont montré des progrès aussi a augmenté le liquide céphalorachidien et de l’immunoglobuline G. L’étude a indiqué que Imunovir (Isoprinosine) est un médicament potentiel qui peut être utilisé pour soulager la condition des patients qui souffrent de SSPE.

Il a été mentionné plus tôt que Imunovir (Isoprinosine) peut être utilisé pour réduire les symptômes du VIH / SIDA. Dans l’étude menée par Pompidou et. al (1985), ils ont trouvé le Imunovir (Isoprinosine) peut être utilisé pour traiter éventuellement les patients souffrant de complexes liés au SIDA. Exactement 100 g / ml de Isoprinosine sont remis à des patients atteints du SIDA et a constaté que le nombre de T4 cellules + ont augmenté après le traitement. Le résultat indique que le corps a montré une bonne réponse après la prise de Isoprinosine. D’autre part, les patients atteints de cancer sont également traités avec Imunovir (Isoprinosine). En effet, le médicament est également utilisé lors immunorestoration qui est administrée à des patients cancéreux qui ont subi une chimiothérapie et chirurgie.

Imunovir (Isoprinosine) est un médicament antiviral non spécifique ainsi il a aussi un potentiel d’être utilisé contre les virus qui causent des maladies respiratoires. Dans l’étude menée par Muldoon et. al (1972) du Département de Virologie de l’Institut de recherche Hektoen de Cook County Hospital dans l’Illinois, ils ont utilisé l’activité antivirale du médicament sur des animaux de laboratoire qui sont inoculés avec le virus qui affecte le système respiratoire. Ces virus comprennent le virus parainfluenza, le rhinovirus et le virus de l’herpès hominis. Dans l’étude, ils ont pu découvrir que Isoprinosine a des propriétés inhibitrices sur différentes souches de la grippe utilisé dans l’étude, indépendamment si elle a été appliquée par voie orale ou par injection intrapéritonéale. Toutefois, l’étude a également permis aux taux de mortalité accrue chez les animaux d’essai, bien que cette observation n’a pas encore été entièrement liée à la toxicité du médicament ou d’une septicémie.

Dosage de Imunovir (Isoprinosine)

La quantité prescrite de Imunovir (Isoprinosine) est de 5000 à 6000 mg par jour pour un patient adulte. Toutefois, la posologie varie selon l’âge du patient. Dans la plupart des études cliniques, la dose admise est de 1 à 4 grammes par jour. Cependant, la plupart des comprimés Imunovir (Isoprinosine) qui sont vendus sur le marché sont distribués en 500mg il est donc conseillé de prendre deux ou huit tables tous les jours pour obtenir les résultats. Etant donné que Isoprinosine est un nucléoside, il est facilement éliminé à distance du corps il est donc recommandé de prendre des doses fréquentes du médicament. D’autre part, l’administration Imunovir (Isoprinosine) par injection ou un lavement peut fournir un dosage plus élevé dans le sang omettant ainsi la nécessité de prendre des doses fréquentes. La chose ici est que il y a beaucoup de doses quand il vient à ce médicament avant de prendre ainsi en Imunovir (Isoprinosine); il est conseillé de consulter votre médecin.

Effets indésirables et l’innocuité du médicament

Il n’y a pas d’effets secondaires graves signalés en ce qui concerne la consommation de Imunovir (Isoprinosine) pour des périodes plus longues. Bien que cela puisse être le cas, il est toujours important d’être prudent lors de la prise du médicament. Peut-être la précaution la plus importante pour Imunovir (Isoprinosine) est qu’il est converti en acide urique ainsi il peut être un risque potentiel pour les personnes qui souffrent de la goutte. La prise de Imunovir (Isoprinosine) augmente la quantité d’acide urique trouvée dans l’urine et le sang. Il en est ainsi parce que Imunovir (Isoprinosine) contient inosine qui est métabolisé en acide urique lors de l’ingestion. Bien qu’il y ait une quantité accrue d’acide urique, la valeur revient à la normale quelques jours après le traitement est interrompu. D’autres effets indésirables du médicament comprennent l’inconfort gastro-intestinal tels que des vomissements et de l’inflammation épigastrique. Des éruptions cutanées, des démangeaisons, des vertiges et des maux de tête sont également rapportés chez moins de 1% de la population qui a essayé de prendre Imunovir (Isoprinosine). Comme il y a seulement un pourcentage minimal de patients qui ont souffert de ces inconforts, ce médicament est généralement sans danger pour la plupart des patients.

Cependant, il y a encore des exceptions sur les gens qui sont découragés de prendre le médicament. Bien que Imunovir (Isoprinosine) ne vient pas avec un effet tératogène sur le développement du fœtus, les femmes enceintes sont dissuadés de prendre ce médicament. Il est également conseillé pour l’allaitement au sein et allaitantes femmes de ne pas prendre ce médicament sans leur prescription des médecins. Les gens qui souffrent d’hypertension artérielle et les maladies cardiaques sont également découragés de prendre le médicament. Il est préférable de consulter le médecin avant d’essayer ce médicament pour des raisons de sécurité.

Hicks, D.A. et A. Kelly. 1997. La méta-analyse des études cliniques pour l’utilisation de Imunovir (R) dans le traitement des verrues génitales. Journal de l’Académie européenne de dermatologie et de vénéréologie 9 (1): 149-150.

Huttenlocher, PR. Et R.H. Mattson. 1979. Isoprinosine dans subaiguë sclérosante subaiguë. Neurology 29 (6): 763-71.

Mohanty, K.C. et C. S. Scott. 1986. Immunothérapie des verrues génitales avec inosine pranobex (Imunovir): étude préliminaire. Genitourin Med 62: 352-355.

Pompidou, A. M.C. Delsaux, L. Tevi, B. Mace, F. Coutance, A. Falkenrodt et J.M. Lang. 1985. Isoprinosine et Imuthiol, Deux composés potentiellement actifs chez les patients présentant des symptômes complexes liés au SIDA. Cancer Research 45: 4671s-4673s.

Te-Wen, C. et L. Weinstein. 1973. L’activité antivirale de l’isoprinosine in vitro et in vivo. 265 (2): -.

RELATED POSTS

  • Kamagra, Acheter Kamagra, Acheter Kamagra …

    En raison de diffuser subcortical blanc mat dégénérescence ter, cependant. Après les patients ont prélevé sur la substance. Rbc jette. Des tests sanguins des tests de la fonction rénale….

  • Isoprinosine (Immunovir), hpv isoprinosine.

    Isoprinosine (Immunovir) Isoprinosine (inosine pranobex) est .. un médicament d’ordonnance pour avoir posé la modulation immunitaire et les propriétés anti-virales. Il # 8217; le nom générique…

  • factsheets Medicine expliqué, où puis-je acheter ceftriaxone.

    factsheets Médecine: les références utilisées et les renseignements fournis A propos des fiches de médecine sur NetDoctor Chacun de nos fiches de médecine est écrit par un pharmacien…

  • Inosine pranobex acheter, pranobex inosine acheter.

    Methisoprinol / Isoprinosine® / pranobex inosine et HPV (papillomavirus humain) infection / traitement des verrues génitales # 8220; régression des maladies associées au HPV ayant diminué de…

  • Comment acheter un laser rotatif sur eBay …

    Comment acheter un laser rotatif sur eBay des niveaux laser rotatifs sont largement utilisés aujourd’hui dans l’industrie de la construction. Là où ils étaient autrefois rares, principalement…

  • Isoprinosine Cancer Cure ALTERNATIVES …

    En extrait du livre: ALTERNATIVES DANS LE TRAITEMENT DU CANCER Ross, R.Ph. Pelton, Lee Overholser isoprinosine, une marque déposée de SysteMed, Inc. a démontré une forte activité antivirale et…

Laisser un commentaire